Sur ce site

15/04/2017

Petite virée à la mer - Muchangpo beach 무창보

De Le 15/04/2017
korea corée du sud muchangpo beach boryeong
Fin Mars avait lieu le MT (membership training) du département de français de l'Université Nationale de Chungbuk. J'ai donc pu visiter une petite station balnéaire coréenne dans la ville de Boryeong, connue pour le choucoumi 주꾸미, un petit poulpe que l'on mange bouilli vivant dans un bouillon de légumes. Je n'est pas testé ce met mais j'ai vu plein de ces petites bêtes et on en à même sauvé un qui était rendu au milieu de la route.
korea corée du sud muchangpo beach boryeong choucoumi
allons voir si l'eau est meilleure dans le bassin d'à côté

Week-end d'intégration 

Arrivé en fin de matinée, la mer était assez loin pour pouvoir se balader sur la plage. A certaines périodes, lors de la marée basse, un chemin semble émergé et il est alors possible de rejoindre une des îles à pieds. On a pu avancer assez loin ce jour là mais le reste du chemin était immergé.
korea corée du sud muchangpo beach boryeong
korea corée du sud muchangpo beach boryeong
korea corée du sud muchangpo beach boryeong
korea corée du sud muchangpo beach boryeong
korea corée du sud muchangpo beach boryeong
korea corée du sud muchangpo beach boryeong
On en parle de ces petits policiers ?! Ils m'ont fait sourire avec leurs petits pantalons retroussés. J'ai essayé d'être discrète mais finalement ils m'ont vite remarqué ... Finalement je m'en veux pas trop, ce jour là on m'a vraiment fixé ; un homme s'est même retourné pour nous dévisager plusieurs fois de suite alors qu'on décidait dans quel restaurant on allait aller ; on va dire que c'est un échange ^^

L'après-midi on a rejoint les étudiants sur la plage ; parties de balle aux prisonniers bon enfant suivies d'une initiation à la pétanque. C'est tout de même un week end entre étudiants de français ! Je ne suis pas une pro à la pétanque donc j'ai vite laissé ma place aux étudiants et joué l'arbitre.
korea corée du sud muchangpo beach boryeong
korea corée du sud muchangpo beach boryeong

Manger et dormir à la coréenne

Repas coréen classique : samgyeopsal (rappel : tranches de poitrine de porc au barbecue) au sol, mes jambes souffrent toujours un peu quand il s'agit de rester en tailleur longtemps. Pas facile d'être une géante quand il faut faire rentrer ses jambes sous une table à 20 centimètres du sol. Ce n'est pas évident mais ça me plait tout de même pas mal. Déjà il y a le coté dépaysant mais c'est aussi pratique ; les pièces sont minimalistes à l'extrême, une salle à manger peut être mise en place en cinq minutes, et une fois le repas fini les tables sont rangés et il est possible de s'asseoir par terre pour discuter, se relaxer.
Je me rend compte que finalement, a-t-on besoin de tous nos meubles ? Je pense qu'il y a une réflexion à entamer surtout concernant les studios étudiants qui sont si ennuyeux à meubler. Peut-être des changements à prévoir la prochaine fois que je prendrai un appart'.

Bref je m'égare. Passons à la nuit. Encore une fois, pas de meuble, simplement des matelas (qu'on appelle yo) et des couvertures. En bonus, le chauffage au sol était encore utilisable ! Alors oui, ce n'était pas une nuit particulièrement confortable mais je pense que c'est une question d'habitude. Mon lit habituel à la résidence universitaire est extrêmement ferme et j'ai eu mal aux hanches et aux épaules au moins les 10 premiers jours. Dormir au sol n'est donc pas tellement différent. J'espère avoir à nouveau l'occasion de tester.

Après cette nuit moyennement reposante nous sommes partis vers d'autres aventures que je vous raconterai un peu plus tard.

06/04/2017

Utica Square

De Le 06/04/2017
Utica Square, probablement le lieu où j'ai passé le plus clair de mon temps lors de mon année à Tulsa.  Oui, j'exagère peut-être un peu, mais j'habitais à seulement deux minutes à pieds donc j'y étais souvent.

Il y a tout ce qu'il faut à Utica Square, ou presque. Comme un tout petit centre ville où l'on peut faire quelques courses. Habiter dans ce quartier était juste parfait pour moi ; j'avais un Starbucks à disposition, la poste, quelques restaurants, des magasins de vêtements (bon, okay seulement deux dans mon budget et après vérification l'un d'eux a fermé depuis ...), et surtout Walgreen !! Puisque je n'avais pas de voiture ce petit centre était parfait pour moi, et par dessus tout c'est un coin très joli.

J'ai appris que l'épicerie fine Petty's Fine Foods a fermé en 2016 ... On pouvait y trouver des croissants et des pains au chocolat, et de supers bons sandwichs ... J'y avais même vu du Rondelé à presque 8 euros la boite !! ^^  
On est clairement dans un beau quartier et les marques présentent à Utica vous le font bien remarquer: Banana Republic, Anthropologie ou encore l'Occitane pour n'en citer qu'une partie. Donc oui, ce n'est pas pour tous les budgets mais ça ne coute rien de s'y promener ou de venir assister aux différents évènements proposés tout au long de l'année.

Summer's Fifth Nights

Mon évènement favori ! Qui n'aime pas les concerts en plein air les soirs d'été ? 
Chaque jeudi soir entre 19h et 21h pendant la période estivale, un groupe se produit à Utica Square. Les parkings sont vidés et chacun arrive avec sa couverture, ses chaises de camping et parfois un petit pique nique, on se retrouve entre amis ou en famille et on profite de la musique, de la bonne ambiance et de la fraicheur (relative) de la soirée. Il y a généralement des jeux, des tirages au sort, quelques activités pour occuper les enfants qui ont tendance à ne pas rester en place. Comme ça je suis repartie avec un t-shirt de l'évènement une fois.
Les concerts s'étendent de fin mai à fin aout ; le programme pour l'été 2017 est déjà disponible !

Petite astuce : dû au climat humide l'été dans cette région, je vous recommande d'investir dans un spray ou tout autre moyen pour éviter de vous faire dévorer par les moustiques ! Je parle en connaissance de cause ...

Art in the Square

Début octobre, une journée est organisé pour célébrer l'art et de nombreuses travaux sont exposées à Utica. Les artistes, tous de la région, sont présents pour discuter, répondre aux questions. Une fois encore, des choses sont mises en place pour les enfants ; nous sommes aux Etats-Unis et dans un quartier résidentiel, il était difficile de s'en passer.

Lights On

Je n'étais pas présente à Tulsa pendant la période de Thanksgiving, mais Utica Square propose l'illumination des décorations de Noël pour ouvrir les festivités le soir de Thanksgiving. Un évènement classique mais toujours sympa.

Fashion in the Square

En septembre, les différentes enseignes d'Utica Square propose une évènement axé sur la mode. Un défilé est présenté et chacun des magasins proposent des activités. Encore une fois, il y a des prix à gagner pour les participants ayant été faire tamponné leur "passeport" dans chacune des enseignes participantes.

Tous ces petits évènements sans prétention sont une des raisons principales pour lesquelles j'ai adoré ce coin de Tulsa. Il y a une vrai communauté et un peu de vie dans un quartier qui pourrait vite devenir ennuyeux.

Pour les petits budgets on retiendra l'essentiel : la poste, Starbucks Coffee, Olive Garden, PF Chang's, Gap, Bath & Body Works, The Snow Goose, Walgreen et les évènements gratuits ! 

Les photos utilisées pour illustrer cet article proviennent de la page Facebook de Utica Square.

27/03/2017

Suamgol Village

De Le 27/03/2017
suamgol village cheongju korea corée du sud
Ce dimanche, le temps gris ne m'a pas empêché d'aller faire une petite visite. Voilà trois semaines que je suis arrivée à Cheongju, et il était temps d'aller faire quelque chose de mon temps libre après deux weekends très trop reposant ^^
south korea cheongju suamgol village power rangers street art
Après s'être vaguement perdu, mes amis et moi avons enfin trouvé une première peinture ; nous voilà enfin arrivé à destination. Préparer vos gambettes, la balade nous a prit environ deux heures, le village est sur les hauteurs d'une colline, et tout en haut se trouve un point de vue sur la ville.
suamgol village south korea cheongju corée du sud street art
korea corée du sud cheongju suamgol village street art
corée du sud cheongju suamgol village korea




Il y une vingtaine de peintures indiquées sur la plan à l'entrée du village mais ça m'a paru beaucoup plus ; il y a plein de petits recoins où trouver d'autres oeuvres. En plus des peintures, et selon moi le symbole même de ce village, ce sont des pots aux grands yeux qui m'ont le plus plu.

sumagol village cheongju korea corée du sud
Ce village coloré est un projet entamé en 2007 ; des artistes de la région et des étudiants en art ont utilisé leur talent pour restaurer ce quartier pauvre de la ville qui avait été formé dans les années 1950. Certaines peintures ne sont plus là, d'autres s'effacent avec le temps et d'autres ont été faite récemment. 

Toutes ces pièces permettent au village de garder ce petit quartier en vie en attirant les touristes ; de nombreux projets sont en construction juste à côté, de grand bâtiments qui abritent des cafés, des restaurants mais aussi des magasins d'objets de luxe. Il est probable que ce quartier aurait été détruit sans ce projet.
suamgol village cheongju korea corée du sud
cheongju south korea corée du sud street art suamgol village
Deux petites anecdotes lors de ces deux heures à Suamgol :
  • on s'est fait prendre en photo au dépourvu ! une équipe de TV (d'après nos observations) était dans le village ; on s'est arrêté pour ne pas être dans le champ et au bout de quelques minutes, un des hommes s'est pointé devant nous, nous a prit en photo mode gros plan et puis il est reparti à ses occupations ... et on s'est finalement décidé à passer. WAIT WHAT ? Il y aura probablement nos têtes dans un journal et on n'en saura rien ...
  • plus tard, un petit garçon avait l'air très amusé de me voir ; il tirait sur la main de son père, me pointait du doigt et a crié "외국의" ("étrangère" en français) plusieurs fois de suite ! Pas de doute, je suis repérée.

street art suamgol village cheongju korea corée du sud
street art korea cheongju suamgol village
En plus des peintures murales le quartier attire car des dramas (séries coréennes) y ont été tourné, on trouve donc des panneaux explicatifs et des status à l'effigie des stars. Je n'ai encore jamais regardé ce type de programme, mais les status c'est toujours de bonnes opportunités pour prendre des photos selon moi.
drama cheongju korea corée du sud
Mais qui est cet homme ???
On a pu aussi voir un temple, on ne s'est pas trop approché car des chiens (des shiba inu tout mignons!) montaient la garde, et atteindre le haut du village pour observer la ville.
korean temple coréen korea corée du sud cheongju suamgol village
cheongju korea south corée du sud
Depuis Sachang Sagori, l'intersection principale près de Chungbuk National University, se rendre à l'école élémentaire Uam 우암초등학교 ; de nombreux bus font ce trajet qui dure environ quinze minutes. Ensuite il vous restera un peu moins de dix minutes pour arriver à Suamgol ; dirigez vous vers la montagne en passant par la rue qui est au sud de l'école.
En quittant le quartier de Suamgol nous sommes tombés par hasard sur quelques autres peintures !
totoro ponyo ghibli anime suamgol village cheongju korea

22/03/2017

Mon expérience Amity dans le Michigan

De Le 22/03/2017
fall autumn automne arbres forêt forest interlochen michigan
Pour cette seconde expérience aux Etats-Unis j'avais spécifiquement demandé un poste dans le secondaire. J'avais beaucoup aimé être en niveau primaire mais je voulais diversifier mes expériences. Mon projet était de repartir un an, mais l'offre qui m'a été faite était pour un semestre et finalement cela m'a convenu.

Interlochen, Michigan

Une des raisons pour lesquelles j'ai accepté ce poste, bien que je cherchais un stage plus long, est la situation géographique du lycée où j'irais.
Interlochen, population : 583 (2010) ! Et la ville la plus proche, Traverse City, population : à peine 15 000 ...
Tout ça au nord de la Lower Peninsula du Michigan, entouré de forêt. Alors oui c'est mignon, l'école est au bord d'un lac, mais c'est clairement perdu au fond des bois ; pas vraiment ce qui me tente niveau environnement, mais pour un semestre je me suis dit que ça valait le cout de tenter ; surtout que le stage en lui même me convenait. J'aurai pu me découvrir une passion pour l'observation des écureuils, qui sait.

Interlochen Center for the Arts, Arts Academy

Comme son nom l'indique, ce lycée privé forme les élèves aux beaux-arts, ainsi qu'au chant, à l'écriture créative et en cinéma. Concrètement, les élèves viennent pour exceller dans leur art et suivent quelques cours académiques. Ils peuvent venir faire les quatre années qui composent le lycée américain ou seulement une partie. Etant donné le cout de l'école mais aussi de la grande compétition lors des auditions, la majorité des étudiants sont des seniors, dans leur dernière année avant le conservatoire ou l'université. 
Du fait de sa situation géographique et de ses spécificités, ce lycée est un pensionnat, en quelques sortes. On pourrait aussi le comparer à un mini campus universitaire. Les élèves viennent de tous les états ainsi que de l'étranger pour cette école renommée. 
Bref, c'est une petite communauté avec des élèves qui courent d'une classe à l'autre, d'une répétition à un récital, et qui se lève à 5 heures du matin pour aller courir. Les élèves sont la raison principale pour laquelle j'ai adoré mon stage ; très matures, intéressants et respectueux, forcément ça rend l'expérience très sympathique. Et puis j'ai eu l'occasion de travailler avec des grands débutants et des élèves très à l'aise avec le français. 
snow neige forest interlochen center for the arts michigan
Mes journées de cours s'étendaient de 8h30 à 14h ou 14h50 le mercredi. J'assistais la professeure de français dans ses cinq classes et je m'occupais de faire le cours à un des élèves qui ne pouvait pas être présent à l'heure supposée du cours de son niveau. J'ai pu participer à un tas d'activité en dehors de ce temps scolaire : la table française, où l'on révise les notions de cours autour d'un plateau de la cafétéria, les heures de "tutorial" où les élèves viennent faire leurs devoirs en classe le soir, préparer des diners, faire des crêpes et des buches de Noël en classe, proposer des présentations culturelles, discuter en français avec des élèves à la bibliothèque, entre autres ... Tout un programme !

La vie sur le campus

Vivre sur son lieu de travail a clairement des avantages : le cours finit à 14h55 et je peux être tranquille sur mon lit à 15h. Bon ça c'est dans l'idéal. En réalité c'est plutôt de pouvoir passer chez soi pour attraper une ou deux choses à la pause de midi.
Autrement c'est aussi un peu compliqué, surtout quand on a pas de véhicule motorisé. La voiture, l'outil indispensable où que vous soyez aux USA, mais pour 16 semaines ... et puis qui dit nord du pays, dit aussi neige !
vélo bike snow neige interlochen michigan
Par moment je me suis sentie un peu coincée sur le campus, surtout au début alors que j'ai passé un mois complet sans internet dans mon logement ... J'avais donc limite mon fauteuil attitré à la bibliothèque et je restais jusqu'à la fermeture chaque soir. J'étais logé dans un petit chalet bien trop grand pour moi puisque je n'utilisais pas la cuisine, et qui à besoin de deux salles de bain ? Niveau de confort assez bas puisque ces logements ne sont quasiment pas utilisés, à part en location l'été d'après ce que j'ai compris ... Bref, une situation à laquelle j'ai mis un peu de temps à m'habituer mais ça allait.
snow neige cold michigan
Un autre truc auquel il faut s'habituer : la cafétéria. Et ses horaires ! J'adore manger, et j'en ai surtout besoin. Sauter le petit déjeuner, très peu pour moi. Donc même les week-end, alarme sur le téléphone ... si mes souvenirs sont bons le samedi et dimanche il fallait y aller avant 9h15. Mais le week-end c'est aussi les seuls matins où je prenais le temps de me faire des gaufres, en semaine c'était un peu la queue devant les machines et j'avais pas tellement la patience. Pareil, le soir la cafétéria fermait à 19h ... Plus concrètement au niveau de la nourriture c'était assez bien : plusieurs options chaudes et toujours un bar à sandwichs et un bar à salade, fruits. J'ai tenu un mois à manger des oeufs et du bacon le matin, et puis j'ai arrêté. Bizarrement, ce régime pas tellement équilibré ne m'a pas trop affecté. 

Le Michigan

Je suis restée dans la moitié ouest de l'état et j'ai trouvé ça sympathique. Pour des vacances en tout cas, je ne pense pas que c'est le genre d'endroit où je déciderai de m'installer, mais pour des vacances ou un court séjour pourquoi pas.
Par contre socialement j'ai senti une différence énorme avec l'Oklahoma ; dans un si grand pays on imagine bien qu'il y a des différences culturelles mais j'ai été surprise. Les gens m'ont semblé beaucoup plus froid, très renfermé sur eux-même et un peu bizarres quand ils sont plus ouverts, bizarres dans le sens où ils rendent les choses très awkward (rigoler pendant trois bonnes minutes sur un mini commentaire marrant je trouve ça un peu ... étonnant ...). Ca ne remet pas en compte la gentillesse des gens avec qui j'ai échangé, principalement des professeurs du département de Liberal Arts. Mais ça a été un peu compliqué de briser la glace et de trouver ma place entre les gens du personnel, les profs et les élèves. 
Malgré le sentiment de solitude, je pouvais compter sur ma copine espagnole qui était elle aussi assistante dans le même programme. On avait nos petites routines : moi en retard le matin pour aller à la cafétéria, notre petite marche après le lunch histoire de s'aérer un peu avant de retourner en classe, moi qui frappe à sa porte pour aller au diner à 18h30 et l'attendre car elle avait encore oublier l'heure ^^ et trouver s'il y avait un truc à faire le soir, et se décider en cas de multiples possibilités.
michigan harp harpe recital récitale concert interlochen center for the arts
Après une année dans le sud des Etats-Unis j'étais contente de découvrir un état différent. Il y a de jolis coins à découvrir et si vous aimez passer du temps à l'extérieur, faire du vélo, de la randonnée ou la pêche le Michigan vous attend.
road route fall autumn automne trees tree arbres michigan
traverse city interlochen michigan port lake lac
marina de Traverse City
lake port sunset coucher de soleil michigan traverse city
marina de Traverse City
michigan fall autumn automne trees forest arbres forêt champ

18/03/2017

Mes gambettes à Santa Monica - escapade depuis LAX

De Le 18/03/2017
painting peinture santa monica
Ces vacances de Noël 2013 auront été une vraie aventure !
J'étais donc sur la côte ouest en décembre, et je me suis rendue sur la côte est pour démarrer la nouvelle année. J'étais donc d'abord à Los Angeles, puis à San Francisco avant de revenir à LA pour prendre le vol pour New York City.
Et comme nous sommes très organisées, mon amie et moi avons réussi à arriver à LAX tôt dans la matinée et à prendre un vol pour Newark tard le soir. Nous voilà donc avec une journée de libre pour aller visiter un dernier endroit en Californie et nous avons opté pour Santa Monica.

Se libérer des bagages

Parce que vous imaginez bien que pour deux semaines de voyages avec des destinations aux climats différents nous avions chacune un bagage soute. Et les emmener avec nous à la plage n'était pas une option. 
A peine atterrit à LAX, direction les comptoirs d'enregistrement pour y laisser nos valises ... mais impossible de procéder à l'opération. On apprendra plus tard qu'il n'est pas possible d'enregistrer ses valises plus de 12 heures avant le vol. 

Il n'y a pas de consigne à l'aéroport pour y laisser nos affaires, après quelques recherches nous décidons de faire appel aux services de LAX Luggage Storage ; cela semble facile, ils viennent sur place chercher nos affaires et à notre retour il suffit de les appeler pour qu'ils les ramènent. 
Sauf qu'on ne les a jamais vu ! Après plusieurs appels on nous dit simplement "On est venu, on ne vous à pas trouver alors on est reparti" ... Nous avions toutes les deux des téléphones fonctionnels, ils avaient nos numéros, mais ils sont repartis sans même essayer de nous trouver ... Le mystère plane toujours sur cette affaire.

Du coup, on a quand même attendu un moment avec cette histoire et on a décidé de tenter à nouveau d'enregistrer nos bagages. MIRACLE ça marche (c'est sûrement là qu'on a compris pour la fourchette de 12 heures).

Quitter LAX

Rien de bien compliqué, il faudra marcher un petit peu et vous rendre au LAX Lot C Bus Terminal et prendre le bus R3 (le bus 3 offre le même trajet) qui passe environ tous les quarts d'heure et vous arrivez à destination (arrêt 4th NB & Colorado FS downtown station) entre 30 et 50 minutes plus tard suivant l'état du trafic. Le trajet vous coutera 1,25$.

Downtown Santa Monica 

santa monica place open mall
Première nécessité à notre arrivée : MANGER ! J'exagère un peu, on a prit le temps de faire le tour du centre commercial Santa Monica Place, et il y a de quoi s'occuper ; vous trouverez tout ce qu'il vous faut ici ! Du shopping en musique, et puisque c'était la période de Noël il y avait des activités au centre auxquelles nous ne nous sommes pas attardées.
On est donc aller se restaurer en terrasse avant de continuer notre chemin.

Et nous sommes donc allées sur Third Street Promenade ! On avait pas encore fait le tour des possibilités qui s'offraient à nous. Finalement on a surtout profiter de l'ambiance et mis le nez dans un ou deux magasins seulement.
third street promenade santa monica dog with glasses
Ensuite, direction la plage, c'est un peu cela que nous étions venu chercher. Pendant ces vacances on avait seulement passé le temps d'un pique-nique sur une petite plage à San Francisco. Nous avons donc longé la côte sur Ocean Avenue. Pour rejoindre la plage et mettre vos pieds dans le sable il n'est pas nécessaire d'aller jusqu'à Colorado Street et de prendre par le Pier, un pont piéton permet de traverser la route.
santa monica ocean avenue colored houses
Enfin les pieds dans le sable et dans l'eau. Un 29 décembre c'était un peu surréaliste mais c'est surement le genre de chose auquel je me ferrai facilement. 
beach sea ocean santa monica
Mon amie et moi on a donc passé un moment sur la plage, à prendre un peu le temps dans cette course (j'exagère) qu'était ces vacances. On a aussi prit plein de photos ; et on a bien rigolé quand on remarqué qu'un enfant en avait photobombé toute une série. Il se moquait surement gentiment de mes poses #grossetouriste devant l'océan.
Et puis cette photo est arrivée ! Je m'étais incrusté sur la petite cabane en pensant qu'il n'y avait personne. En fait si, et le gars a joué le jeu en posant avec moi. A chaque fois que je la regarde j'ai le générique d'Alerte à Malibu en tête. Vous aussi vous regardiez le dimanche midi sur TF1 dans votre jeunesse ? #90s.
santa monica safe guard cabin baywatch
Et puis on a enfilé nos chaussures, mis nos sac sur le dos et on a été sur le Pier, l'emblème de Santa Monica. Pour être honnête c'était surement bien sympathique mais ça ne m'a pas marqué ... J'ai trouvé que c'était agréable parce qu'il n'y avait pas trop de monde et il y a une belle vue sur la ville du bout de la jeté. On a aussi profité de la golden hour pour prendre de belles photos.
santa monica pier
santa monica pier
Et puis il était temps de prendre la route de l'aéroport, il s'agissait de ne pas louper notre avion.

Le marqueur vert indique l'arrêt de bus
map route santa monica downtown

15/03/2017

Le Chicago Cultural Center : mon coup de coeur

De Le 15/03/2017
chicago cultural center quote victor hugo mosaic
Le Chicago Cultural Center est comme son nom le laisse deviner est un centre dédié à l'art et à la culture.  Par le passé le bâtiment était une bibliothèque. Ce centre offre de nombreuses expositions, des événements tout au long de l'année et on peut même y organiser son mariage (moyennant finances !).
Comme le titre l'annonce, j'ai adoré cette visite et je vous encourage à aller y jeter un oeil lors de votre passage à Chicago.

C'est gratuit ! 

C'est bon ? Je vous l'ai bien vendu ?!
Non, mais vraiment c'est toujours sympa de faire des petites économies et ça motive à aller voir même si on n'est pas d'être très intéressé.

Un peu pour tous les goûts 

Je ne suis pas une grande connaisseuse en matière d'architecture et je suis peut-être facilement impressionnée mais dès l'entrée j'avais le nez en l'air. Je n'avais fait aucune recherche sur cette endroit, je crois même qu'on y est allé grâce à ma copine de voyage qui avait plus de connaissances en arts que moi. 
chicago cultural center lobby
L'entrée sud, côté Washington Street
chicago cultural center lobby staircase
Le bâtiment compte 5 niveaux, je vous recommande de vous munir d'un plan à votre arrivée car seul un partie de chaque niveau est accessible au public. C'est assez clair pour ne pas se perdre mais c'est toujours sympa d'avoir une idée de là où on est ; d'autant plus qu'il serait dommage de louper quelques recoins tellement le Chicago Cultural Center est magnifique.
chicago cultural center grand army of the republic hall
Grand Army of the Republic Hall
chicago cultural center dome grand army of the republic rotunda preston bradley hall tiffany stained glass
Grand Army of the Republic Rotunda au 1er étage ; Preston Bradley Hall au 2ème étage
Les photos ne rendent malheureusement pas justice au bâtiment ...
Pas fan de beaux escaliers, de dômes en vitrail, de marbre ou de mosaïque ? Pourquoi ?

Vous aimez peut-être l'art contemporain. Vous trouvez des expositions principalement au rez-de-chaussé ainsi qu'aux 3ème et 4ème étage.
Ce soir de fin novembre nous avons pu découvrir des choses très différentes ; des installations, de la photo, des peintures sombres ou bien plus légères. Tous les goûts je vous dit ! 

  • Krista Franklin : Quest of the Marvelous
  • Procession : The Art of Norman Lewis
  • Tom Delinger : Ekstatic Edgewater
  • Parsons & Charlesworth : Spectacular Vernacular
  • Laura Davis : Jewelry for my Mother(s) and Other Microaggressions
krista franklin quest of the marvelous procession the art of norman lewis tom designer ecstatic edgewater parsons charlesworth spectacular vernacular laura davis jewelry for my mothers and other micro aggressions
Avec mon amie, nous avons visité en fin d'après-midi. Le Chicago Cultural Center est un des établissements qui ferment le plus tard : 19h du lundi au jeudi. Je ne sais pas si c'est l'heure ou la saison mais nous étions les seules dans le bâtiment. Ou peut-être que ce soit tellement grand qu'on n'y ait croisé personne ... C'était à la fois agréable et bizarre, mais parfait pour prendre le temps de lire les panneaux ou observer méticuleusement les petits détails des murs au plafond. 

Rendez-vous au 
78 E Washington Street

Archives

Abonnez-vous