Sur ce site

12/08/2018

Cherokee Heritage Center

Lors de mon premier séjour aux États-Unis j'ai habité dans l'Oklahoma ; ça parle souvent à peu de monde mais si vous avez eu des cours sur l'histoire américaine vous en avez un peu entendu parlé. Aujourd'hui je ne vous fais pas un cours d'histoire, c'est malheureusement pour moi même un petit loin dans ma mémoire malgré le fait que j'aimais beaucoup les cours de Civi US à la fac (en fonction de l'enseignant disons ^^). On mentionne souvent l'Oklahoma lorsque l'on aborde les populations indigènes et surtout leur déportation. Ou la partie fun de l'ouverture de l'état aux colons avec des gars qui courent pour planter des piquets et délimiter leur propriété. 

Bref, lors de ce séjour de stage en école d'immersion j'ai eu la chance de participer à quelques voyages scolaires où je n'avais pas tellement le rôle d'encadrement. Plus ou moins au même niveau que les élèves j'ai pu apprendre et découvrir des choses plutôt que faire de la discipline. Win/win

Au mois de mai 2014 je me suis donc rendu, accompagné de quelques dizaines d'élèves, à l'est de l'Oklahoma, dans le conté Cherokee de Tahlequah pour en apprendre plus sur la culture Cherokee et son histoire. 


Sur place se trouve une partie musée ainsi qu'une reconstruction d'une partie d'un village Cherokee. Les personnes présentent dans cette seconde partie sont en tenue traditionnelle pour la plupart et recréent des scènes qui parleront aux enfants, mais aussi aux plus grands.




La femme qui nous a fait la visite était super intéressante, c'est un peu loin mais j'en garde un très bon souvenir et elle a vraiment réussi à maintenir l'intérêt des enfants. On nous a présenté des outils, des objets, mais aussi un jeu traditionnel, ancêtre du crosse (lacrosse en anglais) ...
Chez les Cherokee, pas de tipi mais plutôt des maisons et des bâtiments en terre qui laissent circuler l'air, mais aussi en bois. Élément que j'ai retenu après les années : dans la culture Cherokee seuls les hommes portent des couleurs vives avec notamment des éléments tissés (des ceintures par exemple) par les femmes, qui elles s'habillent de couleurs neutres.

Continuons à parler des femmes justement. Nous avons appris que dans la culture Cherokee les femmes prennent les décisions importantes et ce, en votant à mains levés dans le grand bâtiment du village, le Townhouse. Les familles sont d'ailleurs matrilinéaires : l'héritage, la propriété, les noms, etc passent par les femmes. 
Mon élément préféré de la visite : l'école où avec un petit groupe d'élèves nous avons découvert l'alphabet Cherokee ainsi que appris quelques phrases. 
C'est un homme nommé Sequoyah qui, dans les années 1820, a inventé le système d'écriture Cherokee et a permis à la nation de s'alphabétiser. 
Une partie des panneaux du musée sont en anglais et en Cherokee : our un petit exemple de la calligraphie
Pour une représentation plus concrète de la Piste des Larmes et le déplacement des tribus amérindiennes en "Indian Territories" avant que cette région ne devienne l'Oklahoma.  Sur cette carte sont représentées les nations Choctaw, Chickasaw, Creek (Muscogee), et Seminole ; de nombreux autres groupes sont présents en Oklahoma.
Je n'en connais pas vraiment les tenants et les aboutissants mais ils existent toujours des territoires amérindiens en Oklahoma où les lois sont un peu différentes : bizarrement ce sont les casinos qui souvent indiquent cela. Proche de Tulsa il y a par exemple le Osage Casino devant lequel je suis régulièrement passée. Bref je m'égare ^^
La visite est malheureusement un peu lointaine pour vraiment pouvoir écrire un article aussi riche que je l'aurais souhaité. Cela dis, comme ça pas de spoiler pour ceux qui programmeraient une visite. Malgré le fait que de nombreuses informations m'aient échappé avec le temps cette sortie scolaire reste un très bon souvenir, et un séjour en Oklahoma n'en est pas un si l'on ne se penche pas sur la question des nations amérindiennes selon moi. En dix mois, je n'en ai malheureusement moi même pas appris autant que l'espérais. J'ai par exemple manqué un Powwow car je n'étais pas en ville le week-end où l'on m'y invitait.
Pour ceux que ça intéresse : le site du centre

2 commentaires:

Anousha a dit…

"j'aimais beaucoup les cours de Civi US à la fac (en fonction de l'enseignant disons ^^)" haha ;)

Clarisse a dit…

je ne nommerai personne !

Abonnez-vous

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *