Sur ce site

03/02/2019

Quel budget pour vivre à Tokyo ?

Voilà trois mois que j'habite au Japon, et à peine deux mois que je suis vraiment pleinement complètement installée correctement. Après un premier mois à vivre "normalement" sans dépenses spécifiques liés à mon emménagement/déménagement j'ai désormais une meilleure optique sur le coût de la vie au Japon, et spécifiquement à Tokyo. 

Quelques points

Pour que cette idée de budget soit complète il me faut d'abord vous donner quelques infos sur ce que je fais de mon temps, où je le passe pour vous donner un point de comparaison.
Il est difficile de parler du "coeur de Tokyo" si on considère la taille de la ville et tout ce qu'elle a à offrir ; je travaille dans un des coeurs de Tokyo à quelques stations de la Gare de Tokyo et je vis au nord de la ville, mais sur la Yamanote, la ligne de train circulaire de la ville. Mon quartier est très calme, juste ce qu'il faut pour vivre, une petite station pas trop bondée même aux heures de pointes. 
En y incluant mes pauses, je passe 45h sur mon lieu de travail, environ 4h dans les transports et j'ai deux jours de repos non consécutifs dans la semaine. Je partage cela parce que selon moi ça entre en jeux dans mes dépenses. Notamment par rapport à ma prise de repas ; je pratique plus ou moins le jeûne intermittent.
Et enfin, si cela vous informe un petit peu, j'ai fait peu de shopping car pour le moment rien ne m'a trop intrigué et le marketing japonais ne fait pas son effet sur moi. 
Pour référence 1€ c'est ¥125 au moment où j'écris ; pour une lecture rapide j'imagine toujours que les deux derniers chiffres se sont nos centimes à nous. Malgré les trois mois passés quand les chiffres grossissent trop je m'y retrouve plus dans les zéros et mon cerveau switch sur les won coréens et là ... c'est la misère ^^

Un mois à Tokyo pour 1200 euros (160 000 yens)

1200€ et ce, sans se priver. Je suis raisonnable mais j'aime aussi me faire plaisir. Il est donc tout à fait envisageable de vivre plus frugalement. J'avais une petite angoisse à l'idée de gérer mon argent quand tout se passe en cash ici. J'ai souvent entendu dire qu'on réalise mieux l'argent que l'on dépense lorsque qu'on le touche ; clairement je ne vis pas sur la même planète que ces gens là. Je me souviens rarement d'où j'ai dépensé mon argent, ou encore combien j'avais sur moi au début de la semaine/journée. Je suis une adepte de la carte bleue et de mon application bancaire. 
J'avais commencé à m'organiser sur du papier, je m'y suis perdue, ce n'était pas bien organisé, pas beau ... Mais la technologie m'a sauvé ! Je rentre toutes mes dépenses au moment où je les fais dans mon application Wallet et en les classifiant j'obtiens de jolis graphiques et autres camemberts colorés qui m'indiquent où part mon argent. Et j'ai utilisé la fonction budget en janvier pour essayer de contrôler les montants et avoir une idée de ce qui était réaliste en vivant à Tokyo.

Mon beau budget de janvier

Puis-je avoir quelques applaudissements ?!
J'ai plus ou moins tenu mes budgets et là où j'ai dépensé finalement c'est une bonne nouvelle car ... VIE SOCIALE ! ^^
Et après discussion avec ma copine française qui habite au Japon depuis quelques temps, j'avais clairement sous estimé le budget lié à ma vie sociale maintenant que j'en ai plus ou moins une. Donc finalement rien de fou ou de vraiment alarmant. J'ai réorganisé mes attentes et mes budgets pour le mois de février ; notamment en abaissant les dépenses liées au logement et augmentant celles qui le nécessitaient. 

Traitons par catégories

Maison

Evidemment en premier lieu vient mon loyer, et puisque je réside en share house (je reviendrai sur le concept dans un article dédié) tout est inclus ; je n'ai donc à me soucier que d'envoyer le montant à mon agence et pas de prise de tête pour des factures d'eau, de gaz, d'électricité ou encore d'internet. Je profite même des services d'une femme de ménage pour les espaces communs. 
Comme je l'indiquais plus haut, je vis sur la Yamanote, une ligne de transport super géniale qui permet de se rendre un peu dans tous les coins intéressants de Tokyo. Je suis à une petite dizaine de minutes de la station (suivant la coopération des feux rouges) et cela se paie. Mais j'ai une ligne direct pour le boulot et ça ça n'a pas de prix ! 
Mon loyer s'élève à ¥ 76 000 et puisqu'il me fallait quelques meubles et autres outils de rangements pour peaufiner mon installation j'avais prévu une petite marge.
Il est tout à fait possible de trouver des chambres en share house pour moins cher que ça ; il y a un calcul à faire concernant la distance de la station la plus proche, les lignes à votre disposition, l'animation du quartier, la durée du transport jusqu'au lieu de travail ou d'étude, le nombre de colocataires et le management par exemple.
Un logement personnel ne reviendra pas forcément beaucoup plus cher chaque mois ; mais l'installation demande d'avoir de l'argent de côté.
🏮🏮🏮

Nourriture quotidienne

Oui, c'est pas le titre le plus dingue pour cette catégorie mais je voulais vraiment séparer mes dépenses alimentaires "de tous les jours" de mes sorties et des moments que je compte plus comme "un petit plaisir". J'avais beaucoup trop dépensé en novembre et en décembre, sans vraiment me faire plaisir sur la bouffe en plus. J'ai donc décidé de faire bien attention aux prix ce mois ci, et aussi de ne manger que lorsque j'ai faim, pas pour combler un vide ou parce que je m'ennuyais. 
Bon clairement j'ai pas eu le temps de m'ennuyer et j'ai enfin trouver un rythme pour mes prises de repas au boulot. Tout est rentré dans l'ordre comme je l'espérais, aussi bien pour mon bien-être que celui de mon porte monnaie.
lunch at work - on a vu plus healthy
Il reste que ce budget est un poil élevé avec une moyenne de ¥ 1 000 par jour, soit presque 8€ sachant que je prends que deux repas par jour.
Dans mes résolutions il y avait "cuisiner un peu plus" ; sur un mois j'ai dû emmener mon repas au travail deux fois maximum ... Je vais essayer de faire mieux en février ! 
A noter toutes fois ; je mange différemment d'en France. Garder les habitudes françaises à base de pain, de fromage, ... ou encore de quantité de viande aura un coup important. Je mange peu de viande à l'heure actuel, seulement dans les bentos.
🏮🏮🏮

Soin & shopping

La catégorie un peu fourre-tout ... bref les trucs moyennement utiles mais un peu quand même. Du démaquillant, une nouvelle paire de chaussures, ce genre de choses. On verra suivant mes besoins, pour le moment j'ai mis un budget un peu au hasard et on dirait que ça ne soit pas trop mal. J'avais besoin de nouvelles baskets, de quelques fringues et de produits de beauté. J'ai été raisonnable tout va bien ^^
Dans l'idéal j'aimerai avoir les ongles faits professionnellement ; donc ... peut être un truc de plus à ajouter à mon budget. Et j'ai super envie de faire du shopping pour le printemps ! Mais on parle bien de trucs superflus, donc chacun verra ce qui lui correspond. Cette catégorie pourrait presque être complètement éliminé d'un budget, si ce n'est le remplacement de quelques fringues d'ici et là.
🏮🏮🏮

Transport

Si vous vous intéressez un tant soit peu au Japon et à Tokyo vous savez déjà ce que l'on dit au sujet des transports ; c'est cher ! Mon budget peut donc vous paraître complètement dingue. Comment ça moins de 40€ ?!
Ce budget n'inclus pas mon transport jusqu'à mon lieu de travail, mais seulement mon utilisation des lignes de métro et de train lors de mes week ends. Et j'aurais même pu dépenser plus ; j'ai une petite astuce.
Je n'ai pas mentionné ma teikiken, teiki pour les intimes et commute pass pour ceux qui seraient encore perdu ^^ J'ai pris ma carte pour 6 mois avec les économies que j'avais faites en décembre, mon employeur prend en charge le prix de cette carte au mois et en "souscrivant" pour 6 mois j'économise un mois complet ! Puisqu'il s'agissait d'une grosse dépense je ne l'ai pas compter ; mais si c'est à votre charge et suivant la distance de parcours il faudra compter au minimum une cinquantaine d'euros par mois.
🏮🏮🏮

Sorties

Deux ou trois restos, quelques cafés, des souvenirs d'un petit voyage, ¥ 100 par ci ¥ 100 par là et nous y voilà. Je suis moi même un peu surprise de l'explosion du budget sachant que cela n'inclus par les transports... Une chose à garder à l'oeil ^^

Je ne mentionne pas dans l'article le coût de l'assurance santé, de la cotisation retraite et autres car ces prestations sont prélevés sur mon salaire ; mais pour ceux qui serait dans le cadre du PVT par exemple, sachez que pour l'assurance santé nationale j'ai payé une dizaine d'euros le premier mois où j'habitais à Koto-ku. Rien à voir avec ce que je paie actuellement ^^

Bilan

Idéalement je souhaite rester dans ces eaux là et ça me semble complètement envisageable. Faire un peu plus attention sur certains points et continuer à se faire plaisir. Maintenant que j'ai un emploi et un vrai salaire je veux pouvoir en profiter, découvrir Tokyo et ne pas réfléchir à deux fois pour passer du temps en dehors de chez moi, prendre un train, un repas à l'extérieur. 
Je vivais clairement avec moins que cela en France, mais j'étais étudiante et donc je ne suis pas persuadée que ça soit très représentatif du coup de la vie en France. De même que je n'ai jamais habité dans la capitale, que je n'ai aucune idée des prix. Mais dans mon imaginaire Paris coute très cher, probablement plus cher que Tokyo pour la même qualité de service. En trois mois un seul de mes trains à eu du retard, j'ai facilement trouvé un logement, je n'ai pas eu à faire un dossier monumental...

J'espère que cet article aura donné une petite idée à tous ceux qui s'interrogeaient sur le cout de la vie à Tokyo. Je me demandais moi même ce que ça allait donné. N'hésitez pas à commenter pour donner votre avis sur ce que je mentionne où comparer avec la ville dans laquelle vous habitez =) 

Aucun commentaire:

Abonnez-vous

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *