Sur ce site

22/03/2017

Mon expérience Amity dans le Michigan

fall autumn automne arbres forêt forest interlochen michigan
Pour cette seconde expérience aux Etats-Unis j'avais spécifiquement demandé un poste dans le secondaire. J'avais beaucoup aimé être en niveau primaire mais je voulais diversifier mes expériences. Mon projet était de repartir un an, mais l'offre qui m'a été faite était pour un semestre et finalement cela m'a convenu.

Interlochen, Michigan

Une des raisons pour lesquelles j'ai accepté ce poste, bien que je cherchais un stage plus long, est la situation géographique du lycée où j'irais.
Interlochen, population : 583 (2010) ! Et la ville la plus proche, Traverse City, population : à peine 15 000 ...
Tout ça au nord de la Lower Peninsula du Michigan, entouré de forêt. Alors oui c'est mignon, l'école est au bord d'un lac, mais c'est clairement perdu au fond des bois ; pas vraiment ce qui me tente niveau environnement, mais pour un semestre je me suis dit que ça valait le cout de tenter ; surtout que le stage en lui même me convenait. J'aurai pu me découvrir une passion pour l'observation des écureuils, qui sait.

Interlochen Center for the Arts, Arts Academy

Comme son nom l'indique, ce lycée privé forme les élèves aux beaux-arts, ainsi qu'au chant, à l'écriture créative et en cinéma. Concrètement, les élèves viennent pour exceller dans leur art et suivent quelques cours académiques. Ils peuvent venir faire les quatre années qui composent le lycée américain ou seulement une partie. Etant donné le cout de l'école mais aussi de la grande compétition lors des auditions, la majorité des étudiants sont des seniors, dans leur dernière année avant le conservatoire ou l'université. 
Du fait de sa situation géographique et de ses spécificités, ce lycée est un pensionnat, en quelques sortes. On pourrait aussi le comparer à un mini campus universitaire. Les élèves viennent de tous les états ainsi que de l'étranger pour cette école renommée. 
Bref, c'est une petite communauté avec des élèves qui courent d'une classe à l'autre, d'une répétition à un récital, et qui se lève à 5 heures du matin pour aller courir. Les élèves sont la raison principale pour laquelle j'ai adoré mon stage ; très matures, intéressants et respectueux, forcément ça rend l'expérience très sympathique. Et puis j'ai eu l'occasion de travailler avec des grands débutants et des élèves très à l'aise avec le français. 
snow neige forest interlochen center for the arts michigan
Mes journées de cours s'étendaient de 8h30 à 14h ou 14h50 le mercredi. J'assistais la professeure de français dans ses cinq classes et je m'occupais de faire le cours à un des élèves qui ne pouvait pas être présent à l'heure supposée du cours de son niveau. J'ai pu participer à un tas d'activité en dehors de ce temps scolaire : la table française, où l'on révise les notions de cours autour d'un plateau de la cafétéria, les heures de "tutorial" où les élèves viennent faire leurs devoirs en classe le soir, préparer des diners, faire des crêpes et des buches de Noël en classe, proposer des présentations culturelles, discuter en français avec des élèves à la bibliothèque, entre autres ... Tout un programme !

La vie sur le campus

Vivre sur son lieu de travail a clairement des avantages : le cours finit à 14h55 et je peux être tranquille sur mon lit à 15h. Bon ça c'est dans l'idéal. En réalité c'est plutôt de pouvoir passer chez soi pour attraper une ou deux choses à la pause de midi.
Autrement c'est aussi un peu compliqué, surtout quand on a pas de véhicule motorisé. La voiture, l'outil indispensable où que vous soyez aux USA, mais pour 16 semaines ... et puis qui dit nord du pays, dit aussi neige !
vélo bike snow neige interlochen michigan
Par moment je me suis sentie un peu coincée sur le campus, surtout au début alors que j'ai passé un mois complet sans internet dans mon logement ... J'avais donc limite mon fauteuil attitré à la bibliothèque et je restais jusqu'à la fermeture chaque soir. J'étais logé dans un petit chalet bien trop grand pour moi puisque je n'utilisais pas la cuisine, et qui à besoin de deux salles de bain ? Niveau de confort assez bas puisque ces logements ne sont quasiment pas utilisés, à part en location l'été d'après ce que j'ai compris ... Bref, une situation à laquelle j'ai mis un peu de temps à m'habituer mais ça allait.
snow neige cold michigan
Un autre truc auquel il faut s'habituer : la cafétéria. Et ses horaires ! J'adore manger, et j'en ai surtout besoin. Sauter le petit déjeuner, très peu pour moi. Donc même les week-end, alarme sur le téléphone ... si mes souvenirs sont bons le samedi et dimanche il fallait y aller avant 9h15. Mais le week-end c'est aussi les seuls matins où je prenais le temps de me faire des gaufres, en semaine c'était un peu la queue devant les machines et j'avais pas tellement la patience. Pareil, le soir la cafétéria fermait à 19h ... Plus concrètement au niveau de la nourriture c'était assez bien : plusieurs options chaudes et toujours un bar à sandwichs et un bar à salade, fruits. J'ai tenu un mois à manger des oeufs et du bacon le matin, et puis j'ai arrêté. Bizarrement, ce régime pas tellement équilibré ne m'a pas trop affecté. 

Le Michigan

Je suis restée dans la moitié ouest de l'état et j'ai trouvé ça sympathique. Pour des vacances en tout cas, je ne pense pas que c'est le genre d'endroit où je déciderai de m'installer, mais pour des vacances ou un court séjour pourquoi pas.
Par contre socialement j'ai senti une différence énorme avec l'Oklahoma ; dans un si grand pays on imagine bien qu'il y a des différences culturelles mais j'ai été surprise. Les gens m'ont semblé beaucoup plus froid, très renfermé sur eux-même et un peu bizarres quand ils sont plus ouverts, bizarres dans le sens où ils rendent les choses très awkward (rigoler pendant trois bonnes minutes sur un mini commentaire marrant je trouve ça un peu ... étonnant ...). Ca ne remet pas en compte la gentillesse des gens avec qui j'ai échangé, principalement des professeurs du département de Liberal Arts. Mais ça a été un peu compliqué de briser la glace et de trouver ma place entre les gens du personnel, les profs et les élèves. 
Malgré le sentiment de solitude, je pouvais compter sur ma copine espagnole qui était elle aussi assistante dans le même programme. On avait nos petites routines : moi en retard le matin pour aller à la cafétéria, notre petite marche après le lunch histoire de s'aérer un peu avant de retourner en classe, moi qui frappe à sa porte pour aller au diner à 18h30 et l'attendre car elle avait encore oublier l'heure ^^ et trouver s'il y avait un truc à faire le soir, et se décider en cas de multiples possibilités.
michigan harp harpe recital récitale concert interlochen center for the arts
Après une année dans le sud des Etats-Unis j'étais contente de découvrir un état différent. Il y a de jolis coins à découvrir et si vous aimez passer du temps à l'extérieur, faire du vélo, de la randonnée ou la pêche le Michigan vous attend.
road route fall autumn automne trees tree arbres michigan
traverse city interlochen michigan port lake lac
marina de Traverse City
lake port sunset coucher de soleil michigan traverse city
marina de Traverse City
michigan fall autumn automne trees forest arbres forêt champ

1 commentaire:

  1. Hello, je découvre ton blog, et je pense y revenir ;)
    En tous cas cette expérience avait l'air très intéressante. Et wahou, ça a l'air super joli !

    RépondreSupprimer

Archives

Abonnez-vous