Sur ce site

27/02/2017

Corée du Sud à J-5

Dans moins d'une semaine j'y serai et je suis actuellement un amas d'émotions indescriptibles ... alors cet article est un peu compliqué à écrire ; j'ai du mal à mettre des mots sur mon ressenti tellement je suis perdue.
Je sais ce que j'ai à faire, je sais pourquoi je pars, mais il y a encore tout un tas de questions dans ma tête. Les réponses arriveront rapidement après mon arrivée alors je suis pressée d'être là-bas. Mais tout ce processus avant mon départ m'ennuie et m'angoisse ...
J'ai enfin commencé à faire ma valise ! 23 petits kilos (j'exagère, y'a aussi les 10 kilos en bagage cabine) ... je sais que je peux dois le faire ... La valise et toutes les questions que ça implique : Quelles paires de chaussures emmener ? Est-ce que je prends mon skinny noir ou le bleu ? De combien de robes ai-je besoin ? Je m'encombre de livres ou pas ? 

Je suis aussi surprise de l'impact qu'à la période du départ. Je ne m'étais pas du tout questionné à ce propos. Mon plan de départ était de repartir en janvier, et je crois que ça aurait été moins dur. Aout & septembre et janvier sont des périodes de changement, de nouveaux départs pour un peu tout le monde. Ça a facilité mes départs à l'étranger par le passé je pense.

L'élément qui m'a vraiment fait réaliser que j'allais bientôt redevenir plus active : mon organiseur ! J'ai imprimer, perforer et écrit les dates et événements importants pour les six prochains mois. Ça m'a fait relativiser la durée de mon séjour. Six mois ça me parait énorme, mais ça passe souvent trop vite. A croire qu'en vieillissant mûrissant je m'inquiète plus ... moi qui pensait qu'on gagnait en assurance ...

Ce voyage sera forcément très intéressant, aussi bien personnellement que professionnellement. Je suis déjà partie plus longtemps, tout aussi loin, alors j'ai un peu de mal à comprendre pourquoi je me pose tant de questions ... Avec internet on a presque réponse à tout maintenant, et je ne serai jamais bien loin des gens ou de mes petites habitudes en ligne pour me rassurer. Peut-être qu'une fois un pied en Corée du Sud tout ira comme sur des roulettes.

Y'a pas de raison, j'essaie surtout de m'auto-raisonner ; c'est plus compliqué qu'il n'y parait ...

Bref, un article pour vous dire que je suis un peu paumée. Je crois que c'est le mot qui résume le mieux la situation. Et l'article un peu décousu en rend compte j'imagine.

3 commentaires:

  1. 6 mois, c'est à la fois un battement d'ailes et une éternité, tout dépend de comment tu le vis et de ce que tu attends :)
    A 4 mois du mariage je trouve ça encore très lointain parce que j'ai tellement hâte d'y être et j'y aurai mis tellement d'énergie... et également car il reste plein de choses à régler ! Mais 4 mois de stage ça passe bien trop vite ! Tout est relatif :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui voilà, et surtout tant que je suis pas dedans c'est hyper difficile de jauger ... Quand on est en cours on se dit "merde l'année est déjà presque écoulée", les journées passent vite de toutes façons.
      Faut surtout que je me souvienne de prendre le temps, de voir une journée à la fois, ou une semaine et de pas juste penser aux six mois. Mais c'est duuuuuuur surtout quand la deuxième question c'est toujours "et tu rentres quand ?" ^^

      Supprimer
  2. ARGH ! Encore un commentaire qui n'a pas fonctionné ! C'est étrange ! Bon, je disais, déjà... COUCOUUUU !
    Quand tu vas lire ce commentaire, tu seras en Corée ! Wahoo ! :) Je voulais juste te dire que tu faisais partie de mes nominées au... Liebster Award ! Je te laisser alelr voir ça sur mon blog :
    https://anoushapati.wordpress.com/2017/03/04/liebster-awards-2/
    Bisouus!

    RépondreSupprimer

Archives

Abonnez-vous