Sur ce site

24/07/2018

Mes gambettes à Suwon - escapade ensoleillée

Le nom de cette ville ne parle probablement pas à grand monde. En même temps soyons honnête une seconde, on retient souvent la capitale d'un pays et potentiellement la seconde plus grande ville. Dans le cas de la Corée du Sud, Séoul et Busan vous évoqueront peut-être quelque chose, mais Suwon dans tout ça ?

Laissez-moi vous parler d'elle ^^ petite ville, petite ville ... il s'agit tout de même de la capitale de la province de Gyeonggido, au sud de Séoul. Et la ville abrite des petits trésors ! Je n'exagère même pas, le premier élément que je vous présente est le Trésor National n°402 !

Voilà donc un nouvel article à la série Mes Gambettes à ...
Ce voyage à la journée n'a pas spécialement été préparé et très peu de recherches ont été faite avant le départ. On a du décider seulement quelques jours avant que nous allions nous rendre à Suwon et faire un tour. Entre Daejeon et Suwon nous avons opté pour un trajet en car (inter-city bus) qui est passé relativement vite. La gare routière était extrêmement animé et le personnel du comptoir de tourisme était très sympa et parlait même un peu anglais (un petit exploit). Carte de la ville en main nous nous sommes dirigés vers les bus pour rejoindre le centre de la ville.

Le porte Paldalmun 팔달문 

Plus ou moins 15 minutes de bus et nous voilà arrivé devant Paldalmun, la porte du sud de la forteresse. De la même manière que certaines portes à Séoul elle est détaché de tout autre chose et fait office de rond-point majestueux. Tout autour on trouve des cafés, des boutiques, des arrêts de bus et les gens semblent un peu surpris de nous voir prendre quelques photos. Mais le monument très bien entretenu et vaut le coup de s'arrêter pour l'observer.  
Prendre des photos sans que des véhicules ne volent la vedette à Paldalmun ne fut pas chose aisée mais j'ai quelques clichés desquels je suis relativement fière ^^
Autrement, pas grand chose à faire dans le quartier. C'est assez animé mais pas d'un point de vue touristique ; on trouve des vendeurs et vendeuses de légumes sur les trottoirs, l'atmosphère est agréable mais nous continuons vers notre second objectif.

Le palais Hwaseong Haenggung 화성행궁 

Ce palais est différent des palais impériaux qu'on trouve à Séoul, il s'agit d'un palais temporaire dans lequel les personnages royaux (et tout leur petit personnel vous pensez bien) habitent lors d'une guerre. Celui-ci est le plus grand.
Personellement je ne me fatigue pas de visiter les palais, j'ai déjà visiter plusieurs fois certains de Séoul (et il en reste où je n'ai pas encore mis les pieds) mais je recommande Hwaseong Haenggung parce que la plupart des bâtiments historiques sont malheureusement vides ou presque. 



A Suwon des éléments de mobilier, des outils et des statues habitent le palais et proposent des scènes de la vie royale. De nombreux panneaux informent les visiteurs et nous sommes même tombé sur un panneau rappelant qu'un drama (série TV coréenne) historique avait été filmé en ces lieux, avec des photos. 
Nous avons aussi pu exercer notre habilité avec des jeux traditionnels : 

  • au tuho 투호 vous devez lancer des flèches (d'environ 50cm) dans un pot/vase étroit
  • dans le second (dont le nom m'échappe ; mes recherches n'ont mené à rien ...) il s'agit de lancer des anneaux sur des petits poteaux 
Nous nous sommes rendu à Suwon lors du week-end du nouvel an lunaire nous n'avons donc pas pu profiter des spectacles d'art martiaux. Pensez à passer voir l'arbre à voeux ^^
A 1€ l'entrée, cette visite d'au moins 1h30 ne se refuse pas. J'imagine qu'au printemps et à l'automne la nature rend les lieux encore plus beaux.

La forteresse Hwagseong 수훤화성 

Après une pause déjeuner tardive, de nombreuses boutiques fermées nous sommes très bien accueillis dans un restaurant chinois qui ne payait pas de mine, j'englouti quasiment un poulet frit à moi toute seule (okay okay, j'ai eu un peu d'aide ^^) et nous revoilà parti dans la fraicheur de l'hiver.
Vue sur la ville, Paldalmun et le début de la forteresse
On commence par le plus dur, on prend de la hauteur. A mi-chemin nous tombons sur un monument, à nous 4 on tente de savoir de quoi il s'agit. Notre carte ne nous informe pas, sur le monument figure une plaque avec des portés, hum ... finalement un homme s'approche et nous explique que c'est un hommage à un compositeur (ou peut être un chanteur) et il se met finalement à chanter pour nous ! Difficile d'en savoir plus mais le titre de la chanson en question se traduit par Spring in my hometown et elle serait liée à un sentiment de nostalgie. Dans tous les cas c'était un moment très sympa que cet homme prenne un peu de temps et surtout chante pour nous. 
Seonammun 서남문
porte secrète du sud-ouest
Seonamgangnu 서남강누
pavillon du sud-ouest ; petit coin pour le repos des troupes tout en gardant l'oeil ouvert sur la ville
Hyowon Bell
Presque arrivé sur la partie la plus haute de la forteresse nous rencontrons un pavillon abritant une grosse cloche. Elle est un peu spéciale et, moyennant quelques wons, vous invite à la faire sonner :
une première fois pour montrer votre gratitude et votre respect à vos parents
une deuxième fois pour souhaiter l'harmonie et la santé de votre famille
une troisième fois pour espérer la réalisation de vos rêves 
Je pense que cette série de souhaits parle d'elle-même et illustre bien le fonctionnement de la société coréenne. La Corée du Sud se modernise mais garde de forts éléments confucéens tel que la piété filiale. 
Quelques mètres plus loin nous voilà au sommet. Sur la gauche un très beau pavillon et sur la droite une vue imprenable sur la ville. On voit d'ailleurs l'étendu du palais et les montagnes au loin. 
Plus loin nous quittons la forteresse. Encore quelques photos. Je vous offre d'ailleurs un petit behind the scene qu'une de mes collègues a jugé bon d'immortaliser ^^

Comment vous dire ... J'ai adoré cette ville ! 
Je m'y suis rendu le 15 février 2018, pendant le long weekend du nouvel an lunaire, en compagnie de certains de mes collègues et comme les photos en attestent, nous avons eu une météo idéale, bien qu'il fasse un peu frais, mais en février rien d'anormal. 
En plus cela nous avons été très bien accueillis par les locaux. La ville était assez calme pendant cette période de célébration familiale mais lors de nos visites à peine avions nous l'air d'avoir un doute que quelqu'un s'approchait doucement pour nous aider. Pas besoin de parler coréen, un vrai effort de part et d'autre, une carte à la main, quelques signes et nous voilà en bonne route. 

En une journée je n'ai pas eu le temps de voir l'ensemble des monuments de la ville. Pour s'y retrouver la ville (je pense) a mis en place un document sur lequel apparaissent les différents éléments historiques de la ville et dans chaque lieu on trouve des sceaux à tamponner sur leur case correspondante. Il me semble que nous avons parcouru à peu près la moitié sur la journée, qui n'avait pas commencé de bonne heure et nous y sommes allés tranquillement pour profiter ^^ Ne vous laissez pas impressionner par les marches et les collines, c'est faisable ! 

2 commentaires:

Anousha a dit…

Ca m'a l'air bien chouette tout ca ! Je suis bien contente que tu ne sois pas lassee des temples car je veux en voir aussi ;)

Clarisse a dit…

c'est pas un temple !!! ahahah ^^
mais je comprends la confusion, les palais et les temples ont quasiment (ou carrément, je dois percer le mystère) la même architecture.
mais qu'il s'agisse de temples ou de palais je trouve qu'il y a toujours des petits éléments à trouver, et tout simplement pour se promener de la même manière que dans un parc ; surtout au prix dérisoire que sont les entrées, ça vaut le coup même si on connait déjà bien.

Abonnez-vous

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *