Sur ce site

24/08/2018

La Corée dans mon assiette #3 meatlover

Contrairement à beaucoup d'idées reçues sur la nourriture asiatique, on ne mange pas que du poisson et des fruits de mer. En Corée du moins, la viande est très présente. On la consomme probablement un peu plus à l'extérieur qu'à la maison, mais puisque une grande partie des repas ne sont pas prit au sein du foyer la viande garde une place importante dans le régime alimentaire coréen.

Bulgogi 불고기

Ce plat peut être fait à partir de porc ou de boeuf mais j'ai pour le moment surtout vu la seconde version. Le nom se traduit pas "viande au feu" mais pour une fois nous échappons au piment ! Quasiment aucune chance de trouver ce plat trop relevé, il est plutôt du coté sucré-salé avec une sauce/bouillon à base de sauce soja. La viande est coupée très finement et marinée. C'est un grand classique que vous trouverez partout. 
version "à la poêle"
version pot-au-feu
Pour ma part, c'est la version sur le feu que je préfère. Ça demande de s'occuper de la cuisson mais rien de bien compliqué, le réchau est sur la table (ça surprend au début mais très commun en Corée) et donc la nourriture juste sous les yeux. Peu de risque de catastrophe puisque les serveurs gardent un oeil sur ce qu'il se passe, que vous ayez l'air d'un touriste ou non, et vient vous prêter main forte si vous ne savez pas trop quoi faire. J'aime beaucoup les plats présentés de cette façon, et le bulgogi encore plus puisque ça vous permet de plonger votre cuillère de riz dans le bouillon et c'est juste délicieux ! 

Dakgalbi 닭갈비


La photo ne fait pas honneur au plat. Ça arrive relativement souvent avec les plats coréens, ils sont pas super photogéniques ... mais cet inconvénient est vite oublié une fois que vous commencez à manger ^^
A nouveau un plat qui se cuit sur votre table ! Et il faudra aller dans un restaurant spécifique à ce plat. Ici c'est le serveur qui s'occupe de tout. On vous fournit un tablier (et on insistera pour que vous le portiez!) et on cuisinera d'abord la viande souvent très épicée —en photo ici la seule version non pimentée de la carte — puis le riz. Vous pouvez aussi ajouter du fromage fondu, des tteoks, des tteoks au fromage ... un peu à la manière des toppings dans certaines chaines de pizza. 


Bref, le serveur va jouer de ses cuillères en bois et vous indiquer lorsque c'est prêt à déguster. Il quittera enfin la table. Je m'habitue pas encore à avoir quelqu'un debout en train de cuisiner ... ^^
Comme pour de nombreux plats en Corée du Sud il s'agit d'un plat à partager et vous aurez de petites assiettes pour vous servir au fur et à mesure. C'est un plat très nourrissant : du poulet, du riz, des oignons verts et en général on y ajoute du fromage de type mozzarella. 

Bossam 보쌈

Pour ce troisième plat, c'est de porc qu'il s'agit. Le porc bouilli comme ça ça ne fait pas rêver, je ne sais pas exactement comment on le cuisine mais c'est très réussi. Il n'y a pas de recette officielle et chaque restaurant garde secret sa recette et le mélange d'épices dans lequel la viande est cuite. L'enseigne où vous allez le déguster est donc importante ; si possible faites quelques recherches ou demandez des recommandations aux coréens du coin. 
La viande est servie découpée et on l'enveloppe dans une feuille de salade avec un peu de sauce, de l'ail l si vous aimez, du kimchi, ou comme sur la photo des racine de radis (je crois) au kimchi. Un peu de la même façon que le barbecue coréen si vous avez testé. 80% des fois où j'ai mangé du bossam on avait un accompagnement de nouilles soba glacées relevé à base de Wasabi. Et comme toujours, un portion de riz ^^

Donkkaseu 동까스

Mmmmh ! Crispy pork cutlets !!! 
Qu'est ce qui pourrait ne pas vous plaire dans le porc pané ?! Oui, parfois on vous en sert même deux ! Vous n'aurez pas faim de si tôt ^^
Plat japonais à la sauce coréenne j'imagine, mais il a sa place dans cet article spécial plat de viande parce qu'on en trouve partout !! Et que c'est vraiment bon. Il se décline en version classique, au fromage, parfois à base de poulet si mes souvenirs sont bons. Et encore une fois, suivant le restaurant le plat sera un peu différent en ce qui concerne les accompagnement mais toujours du riz et une salade de choux. Parfois il est prédécoupé en lamelles et on vous donne seulement des baguettes ... #histoirevraie #jairéclaméunefourchette La sauce quant à elle reste un mystère pour moi ; ce n'est pas une sauce barbecue, c'est très légèrement sucré, pas épicé et très bon. Mais je sais toujours pas ce que c'est.

Samgyetang 삼계당

Sam = ginseng
Gye = poulet
Tang = soupe
Voilà vous savez tout ! 

Bon en fait, y'a pas mal à dire sur ce plat. Déjà, que le ginseng ... c'est pas très bon. Même les coréens l'avouent pour certains, mais tous le mangent parce que c'est bon pour la santé. Et que chacun a un "poulet" un peu plus gros qu'un poing ET qu'il est en une pièce dans le plat ! Je vous laisse imaginer la facilité à déguster ce plat avec des baguettes. Mais au moins cela laisse au plat le temps de refroidir, il est commun que la soupe arrive bouillonnante. Ce fameux petit poulet est fourré avec du riz, une racine de ginseng et un fruit qui se nomme le jujube. Alors c'est bon ; pas mon plat préféré mais ce que j'adore c'est l'histoire du plat. 

C'est un plat que l'on consomme lors des fortes chaleurs. Oui oui, une soupe bien chaude, avec du poulet. Ce plat est censé être bon pour la santé car il apporte beaucoup de nutriments à votre corps et manger chaud lorsqu'il fait chaud dehors évite à votre corps les écarts de températures. Je ne suis pas encore persuadée des effets de ce plat. 

Oritang 오리당

Malgré le nom en "tang" on s'éloigne un peu de la soupe ou du bouillon pour se retrouver avec une sorte de ragoût (stew). Avec une de mes viandes préférées, le canard. C'est apparemment un plat du sud-ouest du pays, je n'en ai consommé qu'une fois à Daejeon lorsque l'une de mes anciennes étudiantes a voulu me faire découvrir un nouveau plat. 
A la couleur du bouillon je vous laisse deviner que c'était un peu relevé. Et il faisait chaud, donc j'ai moi même pris quelques couleurs lors du repas. Encore une fois, un plat qui mijote à la table et on se sert dans une petite assiette. Pour accompagner la viande on trouve quelques champignons, des épinards et des oignons verts.
Ce plat est d'un budget plus élevé que la moyenne. En règle général le porc et le poulet sont les viandes les moins chères et les plus consommées en Corée du Sud.

Être (pesco-)végétarien ou vegan est possible en Corée du Sud, mais il faudra être vigilant, et manger en dehors de chez vous relèvera d'une plus ou moins grande aventure selon votre régime alimentaire. Moins vous consommez de produits issu des animaux ou de leur exploitation plus le challenge sera haut à relever. 

2 commentaires:

Anousha a dit…

C'est super chouette le concept de plats qui se cuisent devant nous ! L'autre jour au resto mes parents ont commandé un "boeuf à la mongole" et c'était sur un truc trop rigolo qui cuisait le boeuf direct.
Je suis pas très viande mais les plats font quand même envie !

Clarisse a dit…

Oui ça a l'air d'être un concept fréquent en Asie, de l'Est dans tous les cas. En Chine aussi ils ont ce système où ça cuit devant toi - le chinese hot pot ^^
Bizarrement je consomme moins de viande quand j'habite en Corée ; je commande souvent des plats carnés à l'extérieur mais j'en cuisine peu (en partie parce que je sais pas trop bien ce que je peux acheter et comment le préparer ahahah)

Abonnez-vous

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *