Sur ce site

09/11/2018

Mes gambettes à Mackinac Island

Lors de mes séjours aux Etats-Unis j'ai pu visiter pas mal d'endroits. J'ai été assez chanceuse pour pouvoir découvrir plein de choses. La plupart du temps cela venait de moi, j'avais décidé d'aller voir un coin du pays. Et par deux fois je me suis rendue dans des endroits que je n'avais pas prévu et qui se sont avérés être de très bonnes expériences. Non pas que les voyages que j'avais organisé par moi même ne l'étaient pas ^^

Le Michigan

Alors de premier abord cet état ne me parlait pas plus que ça. Souvent il m'apparait lorsque je pense à Chicago parce que pour une raison que j'ignore je fais toujours le lien, bien que je sache que Chicago c'est dans l'Illinois. Allez savoir. 
Quand j'ai appris que j'irai dans le Michigan j'ai regardé des photos et je me suis dit "waouh ces paysages" ; j'avais regardé des photos de la baie vu que j'allais être envoyé dans le nord de l'état. Finalement bon, le soufflé est redescendu parce que j'allais habiter au coeur de la foret surtout. Malgré le fait que le cadre ne me plaisait que moyennement, y'a pas à dire. La région du Michigan est très jolie si vous avez des envies de nature. 

La sortie scolaire

Pour vous situez un peu, souvenez-vous que je me suis rendue à Interlochen, à coté de Traverse City oui je sais ça ne parle à personne ^^ pour être assistante de langue dans un lycée (un internat plus précisément). En début d'année chaque niveau a fait un voyage, sorte de "voyage d'intégration" et les stagiaires étrangers sont chaque année convié à participer à celui des seniors (les terminals) car c'est le meilleur voyage et que puisqu'on vient de loin dans un programme à la forte dimension culturelle, c'est la plus intéressante des sorties de ce point de vue. 
Il était donc prévu que l'assistante espagnole et moi y allions pour profiter de la journée, avec pour seul mission professionnelle de rester à un ou deux shifts à un endroit précis pour que les élèves nous trouvent en cas d'urgence. Vous allez comprendre dans une seconde l'organisation du truc ^^
Seulement, mon acolyte s'est blessée à la cheville quelques jours plus tôt et n'a pas pu se joindre à nous car elle ne pouvait pas marcher beaucoup. Ça a donc été une grande première pour moi : visiter un endroit en solo ! 

En quoi consiste cette sortie : nous allions sur une très belle île pour la journée et les élèves étaient libres de visiter sans réelle consigne. Le but de la journée étant de nouer des amitiés et un esprit d'équipe (vous savez à l'américaine !). Je reste dubitative car la plupart des élèves avaient fait tout leur lycée dans cet établissement mais bon, c'était en quelque sorte un rite de passage pour entamer la dernière année du lycée. 

Mackinac Island

Nous avons donc passé la journée sur un île un peu spéciale. Elle fait moins de 10 kilomètres carrés et aucun véhicule à moteur n'y est autorisé. Le trajet pour arriver à cette île n'a pas été simple ; elle se situe d'ailleurs dans le lac Huron. Nous nous sommes tout d'abord rendu sur la péninsule supérieure de l'état pour ensuite prendre un bateau (pas gros).
En chemin on est tombé sur ça ; un rendez vous de petits tracteurs. La file s'étendait sur tout le pont ... #Michigan
Info importante : c'est l'endroit le plus au nord des Etats-Unis où je me suis rendue. J'aurai pu toucher le Canada du bout du doigt ^^ 
Une fois sur place les lycéens se sont jetés sur la location de vélo. C'est ici le roi. 

Pour les linguistes et ceux que ça peut intéresser, le nom de l'île vient du ojibwé (langue amérindienne du groupe autochtone du même nom) mishi-mikinaak, qui signifie « grande tortue ». Les francophones du coin à l'époque avait donc orthographié cela Michilimackinac (vas savoir pourquoi ils ont ajouté une syllabe) et les anglophones ont décidé de raccourcir tout ça par Mackinac. Alors d'ailleurs j'ai eu du mal à prononcer le nom de cette île un certain temps, oubliez l'orthographe : on dit MAK-in-aw. 
La veille du départ la météo n'annonçait pas un temps tip-top, on s'était préparé à avoir de la pluie. Et voilà ce qu'on a eu ! J'étais un poil trop habillé et j'ai eu chaud toute la journée ... On peut pas tout avoir ... 
On nous avait distribué des paniers pique-nique (pas très fameux #usa) et une fois arrivée sur l'île j'étais totalement libre et je ne devais me rendre au point de rencontre qu'une heure dans l'après-midi. C'était comme je le disais la première fois que j'allais me balader toute seule, mais l'occasion s'y prenait bien. C'était seulement pour la journée, je pouvais tout faire à pieds et j'avais très envie de prendre des photos. Et c'est ce que j'ai fait, je me suis rapidement éloignée du "centre-ville" pour aller au calme. Le long de la route quand les élèves me voyaient ils me faisaient un signe et continuaient leur chemin. L'atmosphère était très agréable, je ne saurai mettre des mots dessus. Ça m'est arrivé régulièrement dans cette région. Je suis plutôt urbaine que nature mais j'y ai trouvé parfois de l'apaisement. 
Lady Liberty - la seule réplique offerte à l'état du Michigan . Elle brave le froid depuis 1950 (elle a fait une petite pause restauration à un moment cela dit ^^)
Petite île certes, mais grosses maisons quand même !
Tellement l'aventure que je me suis même faufilée dans certains coins pour prendre des photos. Je suis même rentrée en propriété privée (qui n'était pas clairement indiquée pour ma défense) et les gens ont été super gentils pour me l'indiquer. Ils m'ont même laisser finir de prendre ma photo.
L'église Sainte Anne construite en 1874 - C'est l'une des plus vieilles églises Catholiques romaines des Etats-Unis.
Au niveau du trottoir on trouve toujours de quoi attacher sa monture.
J'ai du dégainer rapidement mon appareil mais j'ai réussi à l'avoir. Pour les touristes qui viennent plus d'une journée ici, voici comment les hotels gèrent les baggages. 
Le centre commerçant avec surtout des boutiques de souvenir et des restaurants.
En prenant de la hauteur en partant sur votre gauche en sortant du port vous trouverez la résidence d'été du gouverneur du Michigan, et en continuant votre route vous vous retrouverez à l'arrière du fort de Mackinac. L'entrée est payante et je ne l'ai de toute façon pas vraiment trouvé ^^
Cottage où passer la nuit. On trouve beaucoup de bâtiments très colorés ici. 
Votre carrosse, littéralement, si vous dormez au Grand Hotel.
Bizarrement, encore une fois je n'ai pas tenté d'aventure culinaire. Le truc de l'île c'est le fudge. Vous pouvez observer les pâtissiers (?) le préparer à travers la vitrine. La rumeur dit que vous pouvez en manger plein si vous faite une rapide dégustation dans les différentes boutiques en espérant trouver le meilleur. Au delà du vélo, les élèves viennent aussi avec cela. Ils sont aussi tous rentrés avec des sweats souvenirs de l'île. J'étais un peu jalouse de ne pas avoir fait plus les boutiques, je n'ai acheté que des cartes postales. Pas même un aimant sympa pour ma collection. 

Je doute que l'occasion d'y aller ne se représente à moi, mais si je suis un jour dans les parages j'aimerais beaucoup y retourner et peut être me renseigner un peu plus avant d'y aller pour mieux profiter de ma visite. 

2 commentaires:

  1. J'adore leur gestion des bagages ^^ Sinon ça m'a l'air tout mignon en effet ! (... j'avais écrit "too mignon", n'importe quoi)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans voiture et autre véhicule à moteur il fallait bien trouver quelque chose. La poste fonctionnait avec des chevaux qui tiraient un plateau pour les colis.

      Supprimer