Sur ce site

23/09/2018

Spring Break - 10 jours en Corée du Sud - jour 5

Après cette pause à Daejeon il était temps de reprendre l'aventure sur les chapeaux de roues ! Cette fois nous nous dirigeons vers Busan, seconde ville du pays, tout au sud.

Le début de l'aventure se trouve ici si vous arrivez en cours de route : jour 1jour 2jours 3 & 4
Photo de mon amie ; je suis reconnaissante qu'elle ait photographié ce moment car je n'ai en 4 mois jamais pensé à capturer l'ambiance de mon quartier. Et cette scène de marché autour de la gare est représentative de mon quotidien.

Nous avons donc dû jouer un peu des coudes pour rejoindre la gare ce matin là. Prendre un taxi ou un bus nous aurait pris au moins autant de temps, nous avons donc utilisé nos gambettes et profité de l'air frais avant de plus ou moins finir notre nuit dans le train. Grâce au KTX nous n'avions qu'une heure et demie de trajet.  
Je ne me souviens plus bien si j'ai dormis, trainer sur internet ou regarder un drama pendant le trajet. Mais j'ai définitivement pris un peu de temps pour profiter du paysage. Surement rien de bien extraordinaire mais regarder les montagnes défiler m'apaise. 

Gamcheon village 감천문화마을

9h40 : nous voilà à la gare de Busan. Direction Gamcheon village ; pour les moins téméraires la course en taxi ne sera pas chère. Mais le trajet se fait bien en transport en commun si vous avez un peu le sens de l'orientation et que vous êtes bien réveillé.
  • en sortant de la gare de Busan vous trouverez en contre bas une sorte de petit square avec des escaliers en brique rouge. La colonne indiquant l'entrée de métro est sur le trottoir et il faudra descendre dans ce square pour entrée dans la station. 
  • une seule ligne passe ici, prendre la direction de 자갈치 Jagalchi (terminus 다대포해수욕장Dadaepo Beach), vous descendrez 4 arrêts plus loins, à 토성역 Toseong.
  • prenez la sortie 6 de la station et la première rue sur votre droite (contourner l'hôpital)
  • il y aura un arrête de bus quelques mètres plus haut. Un de ceux qui n'ont pas d'abris, simplement un panneau si mes souvenirs sont bons. 
  • il y a des grandes chances que de nombreuses personnes attendent là. si vous avez l'impression que la plupart ne sont pas coréens alors vous êtes définitivement au bon endroit. 
  • suivant lequel se présente en premier, vous pouvez monter dans ces tous petits bus qui indiquent 서구1-1, 서구 2 ou 서구 2-2.
  • le trajet prend une dizaine de minute ; sachez qu'il est fort probable qu'il ne soit pas confortable. Peu de places assises, à laisser aux personnes âgées (qui habitent le quartier que vous vous apprêtez à visiter), si vous êtes grande (comme moi) votre tête touchera le plafond et surtout la route est sinueuse pour se rendre à Gamcheon Village, accrochez vous bien !!!
Vous y voilà ! =)
Il s'agit d'un quartier pauvre de la ville, où une partie de la population s'était réfugiée lors de la guerre de Corée, qui a bénéficié il y a une dizaine d'années d'investissements pour le dynamiser et en faire un lieu d'art et de tourisme. Du haut du village accoté à la montagne, la vue sur la baie est impressionnante. Bien qu'il soit très visité le quartier reste le lieu de vie de nombreuses personnes, vous êtes encouragé à prendre des photos et à vous faufiler dans les ruelles mais attention à ne pas faire trop de bruit. 
D'ailleurs, pour encourager les visiteurs à explorer le coin vous pouvez obtenir une carte à l'accueil, sorte d'office du tourisme à l'entrée du village, sur la droite en arrivant. En échange d'environ 2€ pour aurez une carte ; sorte de carte au trésor en vous rendant à certains endroits pour recevrez des tampons ou même des cartes postales. Plusieurs trajets colorés sont indiqués sur la carte pour vous donner des idées d'itinéraires. 
Dans ce petit bâtiment à l'entrée vous pourrez aussi vous débarrasser de quelques affaires. Encore une fois, contre une toute petite somme d'argent, les employés vous remettront des clefs pour utiliser les casiers présents à l'étage. Pour profiter de la visite, laissez vos sacs derrière vous et ne prenez que votre carte, votre appareil photo et un petit truc à grignoter en chemin. 
Des poissons en bois vous indiquent le chemin
Il est possible de manger sur place, quelques petits stands proposent de la street-food. Cette fois ci j'ai mangé un beignet fourré au fromage ; il semble y avoir quelques restaurants où s'asseoir à l'entrée du village mais je ne sais pas trop ce qu'ils valent. 
En ce qui concerne les achats vous pourrez aussi trouver des souvenirs ici. La Corée du Sud n'est pas généreuse en ce qui concernes les bricoles à ramener de voyage, et on retrouve souvent la même chose. Ici, il faudra mettre la main au porte monnaie (et encore, ça reste raisonnable par rapport à d'autres destinations) mais vous aurez des cadeaux beaucoup plus précieux et uniques. Je vous recommande de prendre quelques cartes postales. 

J'ai du faire des choix et ne pas remplir l'article de photos de ce lieu ; et certaines photos ne rendent pas justice à l'ambiance du quartier. Il y a des petites choses à observer dans tous les coins, toutes les ruelles. Certains petits endroits ont aussi des installations artistiques assez spéciales et très modernes. Si vous souhaitez alimenter votre compte Instagram, les lieux s'y prêtent vraiment.
Notez juste peut-être que l'afflux de touriste pourrait être pesant ; réfléchissez bien au jour et à l'horaire auquel vous vous y rendez. Nous avons du faire une petite queue pour se photographier avec le Petit Prince ! 

Nampo Station 남포역 

Second projet de la journée, se rendre au grand centre commercial Lotte Gwangbok à côté de la station de métro Nampo. J'avais vu en ligne que la vue depuis les toits étaient très sympa et qu'il y avait un spectacle avec une fontaine énorme à l'intérieur. 

Avant de vous parler du centre et du reste de l'après midi laissez moi vous parler de l'astuce ultime lors de vacances en Corée du Sud. J'en ai déjà parlé autour de moi et on m'a dit que j'avais eu de la chance mais c'est toujours un bon plan à avoir, et à checker au cas où. 

Les casiers des stations de métro !!!!
Vous y avez accès en rentrant dans la station, avant même de passer votre carte pour accéder aux quais. Comme vous le savez peut-être, mais je ne pense pas en avoir parlé pour le moment, mais de nombreuses stations de métro en Corée sont des mini-centre commerciaux, y'a plein de petites boutiques. Bref ... Dans ce petit centre il y a des casiers pour laisser ses affaires, différentes tailles, différentes méthodes (certains qui fonctionnent avec des codes, d'autres à empreintes si j'ai bien vu). Et c'est le pied ! Nous avions des sacs de taille minimal mais tout de même avec le nécessaire pour dormir, se changer et se laver. Grace à ces casiers qui coutent trois fois rien, il me semble qu'on à laisser nos affaires environ 4 heures et il me semble qu'on a payé moins de 4€. Sur le coup on avait pas trop compris comment ça fonctionnait et surtout combien de temps on pouvait y laisser nos biens. On a tenté le diable, pire des cas il aurait fallu ajouter de l'argent dans la machine pour récupérer nos sacs. Du coup oui, en plus des toilettes propres, des magasins pour des bricoles pas cher, les stations de métro coréennes vous libèrent de vos affaires contre quelques sous. 

Nous avons donc commencé par manger, comme toujours le sous-sol était un grand food court. 
Mais avant cela on est tombé sur de gros nounours ! Enfin, de gros chiens plutôt, des shibas. La marque Maro&Shiro avait ouvert un pop-up store au coeur du centre commercial et des mascottes faisaient l'animation. Comme d'habitude, il me fallait une photo ; ça s'adresse plutôt aux enfants, mais zéro complexe, après quelques achats j'ai bien eu ma photo. La marque joue pas mal sur le fait que le nom de cette race de chien ressemble à un gros mot (ce qu'on m'a expliqué, vous imaginez bien que mon niveau de coréen ne me permet pas encore de saisir tout ça ^^).
Udon et fishcake ; simple mais nourrissant
Et puis après une virée en ascenseur et quelques escaliers nous voilà en haut du bâtiment (cet accès aux terrasses est bien indiqué sur les plans et dans les ascenseurs). La vue est très belle ; d'un coté la Busan Tower et les montagnes en fond, de l'autre le port et Yeongo Bridge (en petit à droite).

Busan Tower 부산타워

Après quelques doutes sur le fait de récupérer nos sacs, la décision est prise : nous sommes bien plus à l'aise sans eux et nous prenons la route pour rejoindre la tour de la ville. Grâce à la technologie on profite même d'escalators en plein extérieur ! Qu'est ce que les coréens ne feraient pas pour se faciliter la vie ?!
Encore une fois, en chemin nous tombons sur un jolie bâtiment. Peut être un temple. Difficile à dire. On l'observe un peu et puis nous continuons notre ascension mécanisée.
Nous y voilà ! Cette fois nos gambettes sont sollicitées, mais c'est tant mieux. Les escalators et leur toit vert bouteille auraient gâchées cette jolie vue sur le parc qui se trouve au pied de la tour. 
L'entrée est à 8000 wons, vous avez droit aux photos sur fond vert si ça vous branche. Mais ils ne sont pas forceurs, il n'y avait pas beaucoup de monde et on a décliné gentiment pour pouvoir monter plus tôt. 
Sachez que l'intérieur de la tour n'est pas grand, la moitié des vitres n'étaient pas super clean non plus. La vue est sympathique (j'attends le jour où je n'aimerai pas avoir une vue plongeante sur une ville !) et les gens étaient eux aussi super sympa. Des petites mémés se sont tapées une barre quand elles m'ont vu. J'ai pas vraiment compris ce qu'elles se disaient mais clairement mon 1.76m les a bien fait rire. Moi j'suis là pour les petits bonheurs comme ça ^^
La tour est agréable parce que, malgré la place réduite, on n'a pas besoin de se battre pour s'approcher des fenêtres. 
Les légendaires terrasses vertes des bâtiments coréens - ils pourraient presque réussir à nous faire croire qu'il y a quelque chose de naturelle là dedans ahahah
En redescendant vous avez droit à une petite animation visuelle ; avec des jeux de lumières, des peintures. N'achetez pas le billet juste pour cela mais ça fait une petite pause après la visite et quelques photos marrantes. 
La petite touche sympa, une des grandes chaines de café coréennes (probablement ma préférée d'ailleurs) s'est installé dans une structure traditionnelle juste à coté de la tour. J'ai trouvé ça très réussi et je pense que la vue doit y être sympa si vous souhaitez faire une pause dans votre périple à Busan. Nous, nous n'avons pas prit ce temps et avons continué vers notre prochaine destination. Moins de 48h sur place, nous avions un emploi du temps chargé. D'ailleurs nous n'aurons pas le temps de faire ce qui était prévu et nous avons du annulé certaines choses (suspens, faudra lire le jour 6 ^^).

Nous avons donc refait le chemin vers Nampo Station pour récupérer nos sacs et prendre un bus en direction de Taejongdae. Prévoyez du temps pour vous y rendre, y'a un petit bout, mais une fois dans le bus, pas de changement à prévoir. 

Taejongdae Park 태종대

La journée nous avait déjà bien fatiguée, et nous lancé dans ce petit périple était un peu ambitieux vu l'heure à laquelle nous avons rejoins notre Guesthouse mais nous avons certainement pu profiter du meilleur moment de la journée pour observer le paysage à un des points les plus au sud de la Corée. 
Comme souvent, perdu dans la nature on tombe sur des petits temples. Celui-ci avait l'air un peu abandonné cela dit.
La fin de la journée permet de profiter de la Golden Hour qui rend toujours les vues et les photographies sympathiques. Tout le long du chemin on a plus ou moins vue sur la mer, parfois avec des petits arrangements pour descendre plus près du bord. Parfois les arbres sont si compact qu'on ne voit plus rien.
Plus loin sur le chemin nous avons trouvé un phare, il y a aussi un observatoire et même un petit convenience store qui nous a bien servi : ça commençait à nous creuser. Vu l'heure on n'a pas croisé grand monde, et sur la fin on a bien cru qu'on arriverait jamais au bout. 
The Statue of Mother and Children" was erected in 1976. It helps remind those who are about to commit suicide, by jumping from Taejongdae's cliffs, of their mother's unconditional love for them, and will hopefully encourage them not to give up on life.
Au point le plus au sud nous avons donc trouvé l'observatoire, une vue incroyable sur l'horizon et cette statue érigée pour aidé les personnes qui viendraient jusqu'ici pour mettre fin à leurs jours. Vous avez certainement déjà entendu parlé des chiffres liés au suicide en Corée du Sud ... 
Je n'ai aucune idée du temps exact que cette balade nous à prit mais je pense ne pas être trop loin en parlant d'environ 3 heures. Il faisait vraiment nuit lorsque nous avons récupéré un bus. D'ailleurs ils n'étaient plus nombreux à passer à cette heure et pendant un instant, quand certains sont passés sous notre nez je me suis demandée si on allait réussir à rejoindre notre Guesthouse sans y aller à pieds ^^

Une petite carte de la ville pour vous aider à visualiser la première partie de notre séjour à Busan. Pour arriver à notre chambre pour la nuit nous avons donc du prendre un bus de Taejongdae à Nampo, comptez une grosse demie-heure, et ensuite nous avons du enchainer deux grosses portions de métro. Nous avons pu poser nos affaires vers 21h ou 21h30 ... La journée s'est finie sur un sandwich de chez Subway ^^
Du plus foncé au plus clair : Gamcheon Village, Nampo Station, Gwangbok Lotte, Busan Tower, Taejongdae Park tout au sud et à l'ouest le quartier avec notre Gueshouse. A savoir que la ville de Busan, en partie à cause des montagnes, est très étendue et les quartiers ne sont pas forcément collés les uns aux autres. Ici n'apparait d'une bonne moitié de la ville !

2 commentaires:

Anousha a dit…

"Moi j'suis là pour les petites bonheurs comme ça" hahaha :D
Vous avez l'air d'avoir fait un tas de trucs ! Maintenant tu sais que je regrette de pas être venue te voir en Corée... Bon je sais pas comment j'aurais pu mais vraiment je ferai tout pour venir te voir au prochain endroit (le plus difficile étant de poser les vacances !).

Clarisse a dit…

Ces petites mémés elles étaient trop marrantes ! Et dès la première fois que je suis allée à Busan j'ai trouvé que les gens avaient l'air plus sympathiques d'ailleurs, surtout les papis-mamis. Et j'aime trop leur accent !! ahah j'en reparlerai surement quand j'écrirai sur mon voyage à Busan de l'été 2017 ^^
Je trouve aussi qu'on a fait pas mal de trucs ; y'a eu des jours plus calmes que d'autres mais je suis super satisfaite de nos vacances. Si on veut faire autre chose que Séoul faut venir au moins 10 jours. J'espère vraiment que tôt ou tard on aura l'occasion d'y voyager ensemble !!! =) pareil pour les vacances ... on verra

Abonnez-vous

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *